Cinéma : le ministre Sanoussy Bantama Sow rassure les acteurs guinéens

Politiques
publié le 03-07-2020 09:15
Cinéma : le ministre Sanoussy Bantama Sow rassure les acteurs guinéens

Le ministre d’Etat en charge des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama, en compagnie d’une forte délégation de son département a rendu visite ce mercredi, 2 juillet 2020, à Foulamadima aux acteurs du cinéma sur le plateau du tournage d’un film long métrage intitulé ‘’vivre pour t’aimer’’ un produit de la structure ‘’KANDELAND PRODUCTION’’

L’histoire d’un jeune homme qui est atteint du cancer et qui a perdu l’usage de ses jambes après l’accident. Très mielleusement, à cause de son immobilité n’arrivait plus à faire la cynothérapie et son état de santé se dégrade.

Cette visite est une façon pour le ministre Sow de prouver qu’aucun secteur de son département ne sera oublié. Visiblement satisfaite de la visite du ministre d’Etat, la réalisatrice de ce film, Fatoumata Kandé a exprimé toute sa satisfaction, avant d’ajouter :

« la présence du ministre ici aujourd’hui prouve qu’il soutient le Cinéma. Donc c’est quelque chose qui n’est pas à ignorer. C’est incroyable et je n’en reviens toujours pas. »

Parlant de la production, elle dira que ce n’est pas facile, « mais j’ai avec moi les gens qui aiment ce qu’ils font. Ils se battent tous les jours pour pouvoir valoriser le septième art. »

Quant au ministre d’Etat, il a souligné que lui et ses collaborateurs sont décidés sans démagogie à aider le cinéma guinéen. Déjà, déclare-t-il, « il y a plus d’une année, nous sommes en discussion avec les partenaires au développement pour aider le coté culturel. Aujourd’hui, Nollywood, a créée plus d’un million d’emplois par an. Je me suis dis qu’en Guinée, avec beaucoup de jeunes sortants des universités sans emploi, en mettant les moyens qu’il faut dans le Cinéma, nous pourrons régler un grand problème qui assaille l’Etat. Donc, c’est pour cette raison que vous constatez presque la présence de tout le cabinet ici pour dire que nous serons à vos côtés pour vous aidez parce que vous êtes en train de vendre l’image de notre pays. Aujourd’hui, en regardant Nollywood partout où tu passes à travers le monde, tu connais le Nigeria et les acteurs Nigérian. Et pourquoi pas la Guinée. Ceux qui se souviennent du temps de nos troupes Sodia, Leouroudjèrè, Pessè et autres, notre cinéma était regardé à travers la sous-région. Aujourd’hui, nous avons des jeunes qui ont fait des grandes études, il suffit de les accompagner pour qu’ils puissent vendre l’image de la culture guinéenne », dira entre autres le ministre Sow.

A noter que volontairement, le ministre Sow a offert 10 millions de francs guinéens aux acteurs de film et 30 millions de francs guinéens à la réalisatrice dudit film.

Thierno kalifatou Doumbouya