Ministère des Droits et de l’Autonomisation : la ministre Hawa a reçu des dons d’une valeur de 316790 USD

Politiques
publié le 26-08-2020 10:30
Ministère des Droits et de l’Autonomisation : la ministre Hawa a reçu des dons d’une valeur de 316790 USD

La ministre des Droits et l’Autonomisation des femmes, Hawa Beavogui, a présidée ce lundi, 24 août 2020, au Centre d’Autonomisation des femmes du quartier Cameroun, dans la commune de Dixinn à Conakry.

La cérémonie de remise d’un lot de dons d’équipements, de matériels, d’intrants, de kits informatiques pour appuyer les efforts déployés par le Gouvernement guinéen, dans l’atténuation de l’impact social de la COVID-19 sur les couches vulnérables.

C’est un geste de l’UNFPA envers le Ministère des droits et l’Autonomisation des Femmes, sera destiné à 100 groupements de 1000 femmes des villages des régions de Kindia et Mamou. 180 jeunes filles qui ont suivi une formation professionnalisant en coiffure et couture dans le centre d’autonomisation féminine (CAF) de Mamou.

A 26 services intégrés de prise en charge médicale, juridique ou judiciaire des cas de VBG y compris la médecine légale, l’OPROGGEM et la Gendarmerie à travers la Brigade Spéciale de Protection des personnes vulnérables (BSPPV). Cela une façon de permettre à ces bénéficiaires de développer leurs moyens d’existence durable, en créant ou en stimulant leur auto-emploi.

A l’entame, Mme Barbara Sow, représentante résidente de L’UNFPA a souligné que l’autonomisation socio-économique des femmes doit être considérée comme un droit pour lequel tout le monde doit déployer, les énergies nécessaire afin d’accélérer un développement plus égalitaire. Et de poursuivre :

« Nous comprenons que la crise sanitaire actuelle affecte les autres secteurs et les autres droits des femmes et filles. C’est pourquoi les actions de riposte en cours doivent être sensibles aux droits humains d’une part, et sensibles au genre d’autre part. Les dons pour lesquels nous procédons la remise aujourd’hui, constituent une de nos contributions au plan de riposte du gouvernement à travers le Ministère des Droits et l’Autonomisation des femmes. »

Pour elle, à travers ces dons, le Fonds des Nations-Unies pour la population, attentif aux besoins relevés dans le domaine de l’égalité et de l’équité de genre, participe ainsi à réduire la vulnérabilité des filles et femmes. La ministre des Droits et l’Autonomisation des femmes, Hawa Beavogui, s’est réjouie de la démarche donateurs. Avant de noter :

« L’Autonomisation et la lutte contre les violences faites aux femmes, sont deux thématiques intimement liées à ce sens que l’autonomisation peut favoriser de manière efficiente l’éradication des violences. Notre pays la Guinée, a signé et ratifier d’ailleurs la quasi-totalité des instruments juridique internationaux relatif à la convention et la protection de droits des femmes ».

En fin, elle dira que ces dons vont contribuer à accélérer la réalisation des engagements de la Guinée en matière d’autonomisation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. A noter que ces dons sont composés de kits de saponification, teinture, coiffure, couture, transformation agroalimentaire, informatiques, matériels et intrants agricoles et groupes électrogènes.

Thierno kalifatou Doumbouya