Autonomisation des femmes : Hawa Beavogui, s’active sur le terrain

Politiques
publié le 09-09-2020 04:22
Autonomisation des femmes : Hawa Beavogui, s’active sur le terrain

La ministre des Droits et l’Autonomisation des Femmes, Hawa Beavogui, a officiellement lancé ce mardi, 8 septembre 2020, au Centre d’autonomisation des femmes du quartier Cameroun, l’atelier d’information et de partage avec les parties prenantes sur la relance des activités du (PEFAF) Programme d’Appui à l’entrepreneuriat féminin et à l’autonomisation des femmes).

 Un programme qui tient à cœur le Chef l’Etat Pr Alpha Condé, Président de la République qui veut faire de l’autonomisation des femmes une réalité tangible. C’est pourquoi avec la reprise progressive des activités socioéconomiques qui ont été interrompues en raison de la COVID-19, la coordination du programme sous l’égide du Ministère en charge des questions de femmes en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement, a jugé utile de réunir les représentants des départements ministériels, impliqués dans la mise en œuvre de ce programme, les cadres de l’unité de coordination et de gestion, et les représentants des organisations bénéficiaires dudit programme, pour favoriser une compréhension commune sur ce qui a été fait pour mieux se positionner sur les prochaines étapes.

A cette occasion, le représentant résidant du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) Luc Joël Gregoire, a salué l’engagement et la détermination de la ministre des Droits et l’Autonomisation des Femmes pour la feuille de route qu’elle conduit pour renforcer les droits et l’autonomisation des femmes à travers notamment ce programme de référence.

Poursuivant son intervention, il dira : « sous votre l’égide, les centres d’autonomisations ont prit un élan nouveau. Et leur contribution à la riposte contre la COVID-19 a été exemplaire, à travers leur capacité de mobilisation, l’impact de leur action et la vulgarisation aussi des résultats. L’information et la communication sont stratégiques dans la prévention et la lutte contre la pandémie de la covid-19 ». Répondant aux questions des journalistes, M. Gregoire, souligné que c’est un engagement établit depuis 2019, et le système des Nations-Unies ont compris que les actions de soutiens à l’autonomisation des femmes était une condition majeure pour accélérer la dynamique de développement, d’inclusion sociale, de création d’activités génératrices de revenues. « Le PNUD soutien naturellement la vision de la plus haute autorité du pays, le Président de la République qui a ouvert les centres d’autonomisations des femmes, et le premier ministre aussi était venu ici pour témoigner son engagement. Ainsi, nous saluons l’engagement gouvernemental et la forte détermination de Madame la ministre. Et la direction générale de l’autonomisation des femmes », a-t-il dit en substance.

La ministre des Droits et l’Autonomisation des Femmes, Hawa Beavogui, s’est réjoui de l’initiative de ses services techniques qui ont tenu à organiser l’atelier d’information et de partage avec les parties prenantes sur la relance des activités du (PEFAF). Et d’ajouter :

« Cette démarche a pour objectif fondamental de capitaliser des expériences en matière d’autonomisation tout en tenant compte des leçons apprises, et surtout des compétences et des connaissances disponible au niveau national, régional et international ». Plus loin, elle note : « les efforts conjoints que nous avons mené, pour assurer la mise en œuvre du programme d’appui à l’entrepreneuriat féminin et à l’autonomisation des femmes sont soutenus sans précédant par une volonté politique avérée par son excellence Pr Alpha condé, Président de la République, de faire de l’autonomisation des femmes et filles une réalité dans notre pays ».

Pour terminer, elle a rassuré les autres femmes et filles des préfectures n’ont couvertes par le programme, que l’objectif de la phase d’extension, est d’intégrer le maximum de préfectures aux activités, afin qu’une marge significative d’actrice économique des groupements et des centres puissent bénéficier des avantages induit de tel programme.

Thierno Kalifatou Doumbouya

 00224624693155